Conseils de voyage essentiels

Tierra Chiloé

Venez découvrir l’île de Chiloé

Un pays marqué par les mythes et légendes, et qui se distingue par ses maisons à bardeaux, ses paysages verdoyants et son hospitalité enchanteresse. L’archipel de Chiloé est un endroit magique. Fusion de la terre et de la mer, la culture des gens ici inclue des techniques architecturales innovantes, une délicieuse cuisine et une mythologie enracinée dans un mélange de religion précolombienne et de légendes introduites par les immigrants européens, il y a bien longtemps…

La géographie de Chiloé

Chiloé est un mélange de collines vertes ondulantes et d’eaux bleues, et d’une côte battue par l’Océan Pacifique. La Grande Île de Chiloé (8,394 km2) est faite de délices aquatiques – rivières sinueuses, lacs, lagons, îlets et criques. Sa géographie définit le gagne-pain des Chilotes. Elle abrite un spectre fascinant de faune et de flore. L’île est la deuxième plus grande d’Amérique du Sud, coupée du continent par le Canal Chacao ; elle a une mer intérieure où émergent des petites îles éparses, complétant ce merveilleux archipel nord patagonien.

Faune et flore de Chiloé

La diversité de la faune et de la flore endémiques est si importante que Charles Darwin, lui-même, était décontenancé lors de sa visite en 1834. Chiloé fourmille de plantes luxuriantes sur ses nombreuses îles, exhibant forêts valdiviennes d’arrayans, de chêne, de bambous, de noisetiers et de canneliers (pour n’en nommer que quelques-uns). La diversité de ces arbres raconte l’histoire de l’évolution naturelle qui a pris place sur les îles, depuis la fin de la période glaciaire, il y a 15 000 ans, jusqu’à l’ère colonialiste où de nombreuses espèces sont arrivées par bateaux. Vous pourrez tout apprendre sur cette intrigue d’horticulture lors de nos excursions, soit en découvrant le Parc privé Bosquepiedra  ou en marchant sur le Sentier du Chili.

Chiloé comprend également une douzaine de zones humides incluant celles de Pullao, près de l’hôtel. Reconnu par le Réseau des Réserves des Echassiers de l’Hémisphère de l’Ouest comme étant « un site d’importance hémisphérique », ce sanctuaire sert d’habitat vital pour un nombre important de vie animale, incluant le barge hudsonienne et le courlis courlieu, tous deux des espèces protégées. Vous verrez également flammants roses chiliens, cormorans, canards, mouettes, tous observables lors de l’excursion de Zone humide Pullao.

Ailleurs à Chiloé, vous vous approcherez d’une variété impressionnante de vie sauvage : marsupiaux rares, antilopes andines, renards de Chiloé, chats colocolo, dauphins, cygnes au cou noir. Si vous êtes chanceux, vous pourrez peut-être voir une baleine. L’archipel est vraiment un paradis de la biodiversité pour tout type de vie sauvage.

Agriculture et cuisine de Chiloé

Les habitants de Chiloé se sont adaptés aux conditions particulières de l’archipel, il y a des milliers d’années, mettant en place des pratiques d’agricultures traditionnelles encore utilisées aujourd’hui. Des charrettes tirées par des animaux sont toujours utilisées pour transporter les produits locaux comme l’ail éléphant et les pommes de terre (plus de 300 variétés !). Les pêcheurs vendent sur le marché, leur pêche journalière, incluant robalo, pejerrey, truites, huitres et moules. Vous apprendrez l’histoire de ses traditions, de la bouche des agricultures chilote de l’île de Quinchao, tout en dégustant les gourmandises locales. A la fois, vous aurez une occasion de goûter à la délicieuse cuisine régionale de Chiloé, mais aussi vous découvrirez un style de vie unique à cette région. Assurez-vous de gouter aux spécialités telles que le curanto, un ragoût de viande, pommes de terre et fruits de mer cuits dans la terre avec des pierres chaudes; milcao, un plat de porc et de pommes de terre gratinées ; et mazamorra, un dessert fait de groseilles, pommes et farine, …. parmi tant d’autres délices culinaires !

Religion et architecture de Chiloé

Tout comme les traditions gastronomiques sont bien vivantes et se portent bien à Chiloé, d’autres aspects culturels forment l’identité inimitable des îles de l’archipel. L’architecture indéniables des maisons colorées, en bardeaux hissées sur des échasses dans l’eau – palafitos – , aux églises en bois, patrimoines de l’UNESCO. Vous les apprécierez sur l’île Quinchao, à Castro, et sur la Péninsule Rilán. Entre 60 et 70 églises ont été construites par les missionnaires jésuites (16 ont été inscrites au patrimoine de l’UNESCO). Faites en bois de bardeau, elles sont la fusion des cultures Huilliche et Chono, avec le catholicisme espagnol. Cette union de croyances indigènes et européennes a mené à une culture religieuse exceptionnelle qui est encore de nos jours bien vivante. De nombreux festivals sont célébrés sur Chiloé, toute l’année, avec à son centre, la mythologie traditionnelle de Chiloé.

Les légendes de Chiloé 

Les mythes et les légendes qui entourent les îles de Chiloé sont nés d’un mélange de croyances précolombiennes et européennes, avec des influences des pays celtiques et d’Espagne. Les paysages de Chiloé sont également un terreau fertile pour ces fables, avec la brume et le brouillard jouant sur des mers tourmentées, et des terres balayées par le vent, à la merci des sautes d’humeur de l’océan. De nombreux personnages de la mythologie représentent des phénomènes naturels, comme El Cuchivilu qui est responsable de la destruction des filets de pêcheurs, et La Pincoya, une sirène qui, soit bénit les habitants avec des pêches abondantes soit provoque des tempêtes si elle est de mauvaise humeur ! Ces personnages de fables sont quelques-uns des nombreuses icônes de la culture identitaire de Chiloé – présents partout, de la cuisine, à l’agriculture, aux festivals folkloriques, aux objets d’artisanats – à découvrir pendant votre séjour au Tierra Chiloé !

  • Explore more of Chile

News Tierra