Durabilité

Tierra Chiloé

Tierra Chiloé est le plus récent ajout à la famille des hôtels Tierra. Cette propriété durable intègre des méthodes de construction innovantes, qui tirent le meilleur parti des ressources naturelles, pour notre chauffage et ventilation. Les technologies efficaces créent un bâtiment à faible impact qui vous invite à admirer les magnifiques environs – la mer et les zones humides de Pullao.

Au Tierra Chiloé, la préservation de la biodiversité de la péninsule de Rilán consiste à protéger en permanence les terres qui entourent l’hôtel, veillant à ce qu’elles soient gérées de manière durable. Une culture florissante se reflète dans tous les espaces de l’hôtel. Nous partageons un lien fort avec la communauté locale, dont beaucoup d’entre eux travaillent avec nous : pantoufles tricotées à la main par nos voisins pour chaque invité, récolte biologique de nos vergers et potagers par les agriculteurs locaux, etc.

Structures efficaces

Tierra Chiloé se distingue par son architecture qui attire l’œil, inspirée par les traditionnels «palafitos» de l’île. L’hôtel a été construit avec l’aide de la communauté locale, qui travaille encore avec nous aujourd’hui.

La conception géométrique et durable du bâtiment optimise les sources d’énergie naturelles identifiées lors d’une étude des conditions foncières locales. L’emplacement et l’orientation de la structure sont tels que la lumière et la chaleur du soleil peuvent être absorbées par les fenêtres en double vitrage. Associé à la technologie «Low-E», 66% d’énergie est économisée.

Nous utilisons une ventilation naturelle croisée afin de garder l’air frais et un éclairage efficace, réduisant l’utilisation de combustibles fossiles. L’énergie de biomasse est utilisée pour chauffer l’hôtel, diminuant considérablement son empreinte carbone.

Cultures traditionnelles

En 2011, Chiloé a été déclarée par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) comme «Système de patrimoine agricole mondial important» (GIAHS). L’île est reconnue pour son identité et le rôle important qu’elle joue dans la conservation des pratiques agricoles anciennes et des cultures endémiques.

Nous faisons de notre mieux au Tierra Chiloé pour maintenir la biodiversité sur nos 20 hectares de terres. Deux hectares ont été plantés avec 18 espèces végétales, y compris des herbes, des fruits et des légumes; neuf d’entre elles sont originaires de la région, comme le noisetier, le nalca et le rosier. Sur la terrasse de l’hôtel, de grands paniers en osier couverts de belles fleurs locales sont souvent utilisées pour décorer les plats servis dans le restaurant. Nous cultivons également des pommes de terre et de l’ail typiques de Chiloé. Nous avons une serre et un tas de compost organique pour que nos jardins s’épanouissent!

Créer avec une histoire

Nos architectes d’intérieur, Alexandra Edwards et Carolina Delpiano, sont des pionnières dans leur domaine : intégrer l’artisanat local dans leurs projets et rendre hommage à la culture régionale.

À Chiloé, elles ont décidé de laisser chaque espace raconter une histoire. Considérant la richesse du talent national et de l’archipel, leur but était d’intégrer l’artisanat chilote avec le design chilien contemporain, et d’inviter des artistes à travailler sur certains éléments de décoration. Des dioramas font écho à la mythologie Chilote comme la Minga, tradition insulaire où les maisons sont déplacées à travers l’île avec des bateaux ou des bœufs, et avec l’aide de voisins et d’amis.

Vous trouverez également notre propre marché, qui s’inspire des marchés de l’île et qui sert de garde-manger pour nos hôtes. Une carte peinte à la main par l’artiste Claudia Peña imite les mémoires des carnets de voyage personnels des visiteurs, en chérissant des objets tels que des feuilles d’arbres indigènes, des représentations d’animaux et des coquillages rares.

Protéger les zones humides

À côté de l’hôtel se trouvent les zones humides de Pullao, qui offrent un riche éventail d’oiseaux de rivage. Parmi eux, le courlis à bec courbé, le courlis grimpant (une espèce nord-américaine), le flamant du Chili, le pluvier du Chili et le cygne à cou noir. Nous avons mis en œuvre les meilleures pratiques avec le CECPAN, Centre pour la conservation et l’étude du patrimoine naturel, afin de promouvoir la gestion durable de ces zones humides et la préservation de leur biodiversité. À marée basse, on peut voir des collecteurs d’algues locaux rassembler leurs stocks.

News Tierra